Le Procès de Leïla

Charlie Kouka
Tunisie - France

Synopsis

Leïla, 14 ans, menottes aux poignets est escortée par deux policiers jusqu’à la salle d’audience du tribunal. Elle est accusée de terrorisme. Un flashback nous ramène un an avant les faits. La vie de Leïla bascule le jour où sa jeune voisine, Taqwa, tente de se suicider. Leïla, prise d’une inspiration soudaine, dissuade Taqwa de se donner la mort en la raisonnant avec des paroles pieuses. Ainsi s’amorce le parcours de Leïla vers un éveil religieux de plus en plus exacerbé. Plus ou moins consciemment, elle se sert de la religion pour s’émanciper dans un pays où l’on admire les gens pieux. Leïla est affublée de plusieurs étiquettes. Pour certains, Leïla est une sainte, pour d’autres elle est une sorcière.

Fiction
1er film
Production

Unité (France)
Caroline Nataf
info@unite-films.com

Note du réalisateur

Après la révolution tunisienne de 2011, d’anciens camarades de classe sont partis grossir les rangs de Daech. Leur conviction religieuse forcenée m’a interrogée. Lorsque j’apprends que parmi ces candidats  au Djihad on trouve autant de femmes que d’hommes, le parallèle avec la figure de Jeanne d’Arc s’impose  à moi. L’idée du film repose sur ce questionnement : que serait la vie d’une Jeanne d’Arc vivant à notre époque, qui plus est de confession musulmane ? J’avais envie de mettre en scène une femme qui porte une forme de radicalité lucide. Une telle figure est rare dans le cinéma, voire inexistante. Un film de procès portant une problématique aussi sensible que la radicalité islamiste est ambitieux, mais, bien au-delà d’un sujet d’actualité, je veux faire un film sur le pouvoir, le pouvoir pris par une femme par le biais de la religion.

Biographies

Charlie Kouka
Charlie Kouka
Réalisatrice

Charlie Kouka est née en Tunisie où elle a fait ses études d'optique mais le désir de cinéma lui fait changer de vie et elle décide alors de suivre un master de production. Elle arrive en France en 2015 lorsqu'elle est admise à la Fémis dans le département réalisation. Lors de ses études, elle réalise plusieurs courts-métrages dont Rajâa (Le Retour) qui a été acheté par Arte.

Caroline Nataf
Caroline Nataf
Productrice

Unité a été créée par Bruno Nahon et Caroline Nataf en 2014, originellement pour croiser les chemins de tous  les  médias,  de  toutes  les  formes  de  transmission,  raconter  le  monde.  Après  avoir  produit  de nombreux documentaires, nous produisons désormais des séries et du cinéma, avec le même désir : aller là où les autres ne vont pas. Toutes nos productions ont été sélectionnées dans des festivals de séries (Séries Mania, Berlinale), et de cinéma (Cannes, Venise, Toronto, Berlin).

Budget total

€960 000

Période et lieux de tournage

Début 2023, Tunisie

Date de diffusion estimée

Fin 2023

A la recherche de

Consultants au scénario, rencontrer de potentiels coproducteurs, fonds régionaux et nationaux, vendeurs internationaux

Pitch

Autres Projets en développement